L’étoile de mer

L’étoile de mer

Alors qu’il marchait à l’aube sur la plage, un vieux monsieur vit devant lui un jeune homme qui ramassait des étoiles de
mer et les jetait à l’eau.

Il finit par le rejoindre et lui demanda pourquoi il agissait ainsi.

 

Le jeune homme lui répondit que les étoiles de mer mourraient s’il les laissait là jusqu’au lever du soleil.

« Mais la plage s’étend sur des kilomètres et il y a des millions d’étoiles de mer », répliqua-t-il. « Quelle différence cela va-t-il faire ? »

Le jeune homme regarda l’étoile de mer qu’il tenait dans sa main et la lança dans l’écume.

Il répondit : « Cela fera une différence pour celle-ci. »

Sur le même thème

Le paradis et l’enfer

Un vieux moine était assis sur le bord de la route, les yeux fermés, les jambes croisées, les mains posées sur les genoux. Il restait assis là, méditant profondément. Soudain, son zazen fut interrompu par la voix rauque et revendicatrice d'un chevalier. - "Vieil...

lire plus

La sentier de la vie

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage. "Eclaire-moi sur le Sentier de la Vie", demanda le Prince. "Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes...

lire plus

Suivez nous sur les réseaux sociaux

La poule de prairie

La poule de prairie

Une vielle légende indienne raconte qu’un brave trouva un jour un  oeuf d’aigle et le déposa dans le nid d’une « poule de prairie».
L’aiglon vit le jour au milieu d’une portée de poussins de prairie et grandit avec eux. Toute sa vie l’aigle fit ce qu’une poule de prairie fait normalement. Il chercha dans la terre des insectes et de la nourriture. Il caqueta de la même façon qu’une poule de prairie. Et lorsqu’il volait, c’était dans un nuage de plumes et sur quelques mètres à peine.

Après tout, c’est ainsi que les poules de prairie sont censées voler.

Les années passèrent. Et l’aigle devint très vieux. Un jour, il vit un oiseau magnifique planer dans un ciel sans nuage.
S’élevant avec grâce, il profitait des courants ascendants, faisant à peine bouger ses magnifiques ailes dorées.

« Quel oiseau splendide ! » dit notre aigle à ses voisins.
« Qu’est-ce que c’est ? »

« C’est un Aigle, le roi des oiseaux, » cacqueta sa voisine.
« Mais il ne sert à rien d’y penser à deux fois. Tu ne sera jamais un aigle. »

Ainsi l’aigle n’y pensa jamais à deux fois.

Il mourut en pensant qu’il était une poule de prairie.

—————————————

Vous est-il arrivé de penser, que vous étiez une poule de prairie ?

Pensez-y à 2 fois…

Sur le même thème

Le paradis et l’enfer

Un vieux moine était assis sur le bord de la route, les yeux fermés, les jambes croisées, les mains posées sur les genoux. Il restait assis là, méditant profondément. Soudain, son zazen fut interrompu par la voix rauque et revendicatrice d'un chevalier. - "Vieil...

lire plus

La sentier de la vie

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage. "Eclaire-moi sur le Sentier de la Vie", demanda le Prince. "Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes...

lire plus

Suivez nous sur les réseaux sociaux

La barque

La barque

Un moine décida de méditer seul, loin de son monastère.
Il s’en fut dans une barque, au milieu du lac, jeta l’ancre, ferma les yeux et commença à méditer.
Après quelques heures de silence, il sentit soudainement le choc d’un autre bateau heurtant le sien.
Les yeux toujours fermés, il commença à respirer la colère, puis la rage.
Il ouvrit alors les yeux, prêt à hurler sur le batelier qui avait si brutalement dérangé sa méditation.

Il resta bouche bée : c’était une barque vide qui avait frappé la sienne. L’embarcation s’était probablement détachée et avait dérivé.

Le moine comprit alors que le moindre choc de l’extérieur suffisait à ce qu’il se mette, tout seul, hors de lui. Dès lors, chaque fois qu’il rencontrait quelqu’un qui l’irritait ou provoquait sa colère, il se souvenait : « Cette colère est la mienne. L’autre n’est qu’un bateau vide. »

—————————————

Sur le même thème

Le paradis et l’enfer

Un vieux moine était assis sur le bord de la route, les yeux fermés, les jambes croisées, les mains posées sur les genoux. Il restait assis là, méditant profondément. Soudain, son zazen fut interrompu par la voix rauque et revendicatrice d'un chevalier. - "Vieil...

lire plus

La sentier de la vie

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage. "Eclaire-moi sur le Sentier de la Vie", demanda le Prince. "Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes...

lire plus

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Les deux loups

Les deux loups

Un soir, un vieil indien Cherokee racontait à son petit-fils l’histoire de la bataille intérieure qui existe en l’homme et lui dit :

Mon fils, il y a une bataille entre deux loups à l’intérieur de nous tous.

L’un est le Mal : C’est la colère, l’envie, la jalousie, la tristesse, le regret, l’avidité, l’arrogance, la honte, le rejet, l’infériorité, le mensonge, la fierté, la supériorité, et l’égo.

L’autre est le Bien : C’est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi.

Le petit fils songea à cette histoire pendant un instant et demanda à son grand-père :

Lequel des deux loups gagne ?

Le vieux Cherokee répondit simplement :  Celui que tu nourris.

 

—————————————

Sur le même thème

Le paradis et l’enfer

Un vieux moine était assis sur le bord de la route, les yeux fermés, les jambes croisées, les mains posées sur les genoux. Il restait assis là, méditant profondément. Soudain, son zazen fut interrompu par la voix rauque et revendicatrice d'un chevalier. - "Vieil...

lire plus

La sentier de la vie

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage. "Eclaire-moi sur le Sentier de la Vie", demanda le Prince. "Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes...

lire plus

Suivez nous sur les réseaux sociaux

L’histoire du vieux charpentier

L’histoire du vieux charpentier

Un vieux charpentier s’apprêtait à prendre sa retraite. Il dit à son patron qu’il souhaitait abandonner la construction et se consacrer à sa famille.

Sa petite retraite lui permettait de vivre agréablement, à condition de faire attention.

Son patron fut désolé de voir un si bon travailleur le quitter et lui demanda, comme un service personnel, s’il pouvait construire une dernière maison.

Le charpentier répondit oui, mais on pouvait voir que le coeur n’y était plus. Il utilisait des matériaux inférieurs et les finitions laissaient à désirer.

Dommage de finir sa carrière de cette façon !

Lorsque le charpentier finit son travail et que son patron vint pour inspecter la maison, il remit la clef de la porte principale à son employé.

« Cette maison est à toi », dit-il, « en reconnaissance
pour toutes ces années de bonne collaboration ».

Quel choc ! Quelle honte !

Si seulement il avait su qu’il construisait une maison qu’il allait lui-même habiter… il l’aurait faite bien différemment. Il allait devoir vivre dans la maison qu’il avait construite sans amour.

Il en va de même pour nous tous. Nous construisons trop souvent nos vies de manière distraite, sans amour. Pour certaines choses importantes, nous ne donnons pas le meilleur de nous-mêmes.

Ensuite nous sommes choqués de nous rendre compte que nous avons à vivre dans la maison que nous avons construite.

Si nous y avions pensé plus tôt,
​nous l’aurions construite différemment.

 

—————————————

 

De cette brève histoire on peut tirer les enseignements suivants :

Faites autour de vous le bien dont vous voudriez être l’objet.

Agissez avec autrui de la façon dont vous voudriez que l’on agisse avec vous.

Lorsque vous donnez à quelqu’un vous donnez également à vous même.

Que vos actions et vos choix soient emprunts d’amour car ce sont eux qui construiront votre vie future.

 

Sur le même thème

Le paradis et l’enfer

Un vieux moine était assis sur le bord de la route, les yeux fermés, les jambes croisées, les mains posées sur les genoux. Il restait assis là, méditant profondément. Soudain, son zazen fut interrompu par la voix rauque et revendicatrice d'un chevalier. - "Vieil...

lire plus

La sentier de la vie

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage. "Eclaire-moi sur le Sentier de la Vie", demanda le Prince. "Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes...

lire plus

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Le Maître Japonais et la Tasse de thé

Le Maître Japonais et la Tasse de thé

Nan-in un maître japonais du XIXème siècle reçut un jour la visite d’un professeur d’université américaine qui désirait s’informer à propos du Zen.

Pendant que Nan-In silencieusement préparait du thé, le professeur étalait à loisir ses propres vues philosophiques.

Lorsque le thé fut prêt, Nan-In se mit à verser le breuvage brûlant dans la tasse du visiteur, tout doucement.

L’homme parlait toujours.

Et Nan-In continua de verser le thé jusqu’à ce que la tasse déborde.

Alarmé à la vue du thé qui se répandait sur la table, ruinant la cérémonie du thé, le professeur s’exclama: « Mais la tasse est pleine! …

Elle n’en contiendra pas plus!

Tranquillement, Nan-In répondit: « Vous êtes comme cette tasse, déjà plein de croyances et d’idées préconçues

Comment pourrais-je vous parler du Zen, Pour pouvoir apprendre, commencer par vider votre tasse ! »

—————————————

Sur le même thème

Le paradis et l’enfer

Un vieux moine était assis sur le bord de la route, les yeux fermés, les jambes croisées, les mains posées sur les genoux. Il restait assis là, méditant profondément. Soudain, son zazen fut interrompu par la voix rauque et revendicatrice d'un chevalier. - "Vieil...

lire plus

La sentier de la vie

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage. "Eclaire-moi sur le Sentier de la Vie", demanda le Prince. "Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes...

lire plus

Suivez nous sur les réseaux sociaux