L’exercice physique, l’atout santé !

par | Mai 2, 2019 | Articles


L’exercice physique est la clé de la bonne santé car l’être humain est fait pour bouger !  On peut avoir une alimentation irréprochable, si on est sédentaire on se sera pas en santé. Et à l’inverse, si on a une alimentation délétère alors la pratique d’une activité physique régulière peut sauver les meubles. On est d’accord, pour être en parfaite santé, il faut associer une hygiène alimentaire saine et une activité physique régulière !

« La fonction crée l’organe »

L’activité physique est la seule technique naturelle de santé permettant d’activer en même temps tous nos émonctoires permettant d’éliminer tous les types de déchets. Elle va renforcer les organes impliqués : « la fonction crée l’organe » et va améliorer la condition physique et mentale du pratiquant .

★ Principes & bienfaits

Un sang épuré :

Avec l’accélération du rythme cardiaque, le sang circule plus rapidement et passe plus de fois à travers le foie et les reins (le débit sanguin peut aller jusqu’à 30 litres par minutes). Le sang, débarrassé de ses toxines, est fluidifié. De plus, le sang va apporter plus rapidement les différents nutriments dans les cellules et les débarrasser de leurs déchets métabolites. La vascularisation va s’améliorer renforçant tous les tissus de l’organisme. Le cœur étant un muscle, il va être renforcé et les capacités cardio-vasculaires améliorées (meilleur retour veineux, tension artérielle régularisée, qualité des parois des vaisseaux préservée etc…).

Une immunité renforcée :

Contrairement au sang, le système lymphatique n’a pas de pompe (comme le cœur). La circulation de la lymphe est donc généralement très lente et peut être accélérée grâce aux mouvements et aux contractions musculaires. La lymphe a 2 grandes fonctions : la circulation des cellules immunitaires dans tout le corps et l’activation de la réponse immunitaire lors d’une infection et l’élimination des déchets cellulaires. La pratique d’une activité physique, régulière sans excès, stimule le système immunitaire et l’élimination des déchets.

Une transpiration accrue :

Lorsque l’on bouge, la température corporelle s’élève. Les glandes sébacées et sudoripares de la peau vont être stimulées afin d’évacuer par la transpiration des déchets cristalloïdaux (sel et acides) et les déchets colloïdaux (colles, mucus).

Certaines personnes transpirent peu voir pas du tout même pendant une activité physique intense. Or la transpiration est essentielle pour réguler la température corporelle. Pratiquer régulièrement une activité physique va permettre de stimuler et d’améliorer cette fonction. D’autres techniques peuvent aider comme l’enveloppement chaud aux huiles essentielles, le sauna, le brossage à sec… Demandez conseil à un naturopathe.

La respiration est intensifiée :

Les muscles ont besoin d’oxygène pour bien fonctionner. La respiration va donc s’accélérer pour apporter aux muscles l’oxygène nécessaire. Mais cela va également permettre aux poumons d’éliminer les déchets acides volatiles, de favoriser les expectorations en dégageant les voies respiratoires. Petit à petit la capacité pulmonaire va s’améliorer renforçant ainsi les poumons.

Un système digestif stimulé :

Le péristaltisme intestinal est stimulé favorisant le transit et l’élimination des selles. Lorsque l’on bouge, le diaphragme (qui s’abaisse quand on inspire) et les abdominaux vont venir masser les viscères. Une gymnastique des organes en quelque sorte.

Les cellules, activées par l’effort, vont demander plus de sucre pour fonctionner faisant diminuer le taux de sucre dans le sang. La pratique régulière d’une activité physique va donc soulager le pancréas qui sera moins sollicité dans la production d’insuline.

Des os plus solides :

L’exercice physique, par les impacts que cela peut procurer favorise le renouvellement osseux ce qui rend nos os plus solides réduisant les risques d’ostéoporose.

Il améliore et conserve le tonus musculaire et la souplesse des articulations (les maladies rhumatismales peuvent être soulagées).

Un système nerveux apaisé :

  « Le muscle est le contrepoids du nerf » 

Cela signifie que la pratique d’une activité physique permet de libérer les tensions nerveuses et de réduire le stress. La libération d’endorphines déclenche une sensation de bien-être et réduit les douleurs. Le sentiment de « bonne fatigue » favorise le sommeil.

Quelques conseils à respecter avant de vous y (re)mettre :

Pratiquez une activité physique qui vous plait et qui correspond à vos capacités : footing, cross fit, art martial, vélo, danse, yoga, Pilate, chi gong… peut importe à partir du moment où vous bougez ! Si la pratique se fait en extérieur c’est encore mieux. Vous profiterez en plus de l’énergie vitale de l’air (Prana), du soleil et de la nature. 🙂

Le mouvement (je ne parle volontairement pas de « sport ») doit être une routine dans votre hygiène de vie et doit être pratiqué quotidiennement (minimum 30 minutes): marche, montée d’escalier, vélo, jardinage etc… « La régularité créé l’habitude et l’habitude créé le besoin »

Apprenez à écouter / respecter vos limites tout en restant modéré. Une activité physique trop intense est source d’acidité (acide lactique) et aura des effets inverses à ceux cités plus haut.

Maintenant que vous savez tout :

Allez hop, à vos baskets !

Un article rédigé par :

Monica Vaz

Monica Vaz

Naturopathe et rédactrice chez « Ma place dans l’univers »

 

Sur le même thème :

Naturopathie, un art de vivre

Plongez au coeur de la naturopathie, cet art de vivre s'appuyant sur une synthèse de méthodes naturelles au service de la santé. Découvrez ses origines, ses fondements, ses principes élémentaires et leurs modes d' applications pour optimiser sa santé dans toutes ses...

lire plus

La vie en abondance

Le corps répond à quatre lois de base primordiales : respirer, se nourrir, dormir et éliminer. Pour Irène Grosjean, naturopathe depuis 55 ans, l'alimentation joue donc un rôle essentiel : il s'agit d'offrir à son corps le carburant qui lui est le plus adapté. Cette...

lire plus

Suivez nous sur les réseaux sociaux