Le jeûne : une régénération du corps et de l’esprit

par | Avr 16, 2019 | Articles


Le jeûne, un mot qui nous renvoie aux souvenirs de famine, à la peur du manque ou qui peut également évoquer la mort. Pourtant sa symbolique est toute autre, si ce terme a bien un rapport avec la mort, c’est la mort de ce qui, en nous, est lésé, abimé ou inutile au profit de ce qui nous est essentiel, c’est la description du processus physiologique d’autolyse à l’œuvre dans notre corps lors d’un jeûne. Ce terme autolyse (du grec auto- « soi-même » et/ lusis « dissolution ») symbolise le nettoyage s’opérant dans le corps mais aussi dans l’esprit du jeûneur. On comprend ainsi mieux pourquoi le jeûne a de tout temps été loué par les traditions et diverses religions. Le jeûneur peut être comparé à un pèlerin dans le sens alchimique du terme, c’est à dire celui qui marche pour se peler de ses peaux superficielles et usagées en quête de son identité véritable. Un voyage introspectif à la rencontre de ses émotions, de ses ressentis et de sa propre essence. 

Ses vertus sur le plan physiologique sont multiples, c’est un grand ménage intérieur qui s’effectue dans le corps, lors d’un jeûne. Les déchets et toxines qui se sont accumulés au fil des années sont remis en circulation pour être évacués par les différents émonctoires du corps. Au cours de cette phase, Foie, Reins, Poumons, Colon, et Peau sont particulièrement actifs dans leur rôle d’excrétion où il est possible de ressentir des symptômes de détoxination. L’ensemble du corps est stimulé dans un travail d’élimination qui prend place au cœur des organes, pour permettre le recyclage des toxines. Un temps où il est bénéfique de mettre corps et esprit au repos ou en marche contemplative.

Durant ce temps de pause digestive, ce sont les forces de vie curatives de la nature qui opèrent. Un processus de régénération cellulaire est minutieusement orchestré par le corps selon les besoins premiers de rénovation. Jeûner revient à confier à la sagesse de son corps le soin d’œuvrer pour manifester la pleine santé.  

Ses effets physiologiques viennent révolutionner le champ même de la science qui estime selon une étude Californienne récente (1), parue dans la prestigieuse revue scientifique Cell, que le jeûne induit la régénération des cellules bêta du pancréas créatrices d’insuline et ainsi, permettrait d’inverser le diabète de type 1 et 2, pathologies considérées, jusqu’à aujourd’hui, incurables par la médecine moderne.

Quelques siècles avant Jésus Christ, le jeûne était déjà préconisé par Hippocrate, le père de la médecine moderne. On redécouvre aujourd’hui scientifiquement, l’intérêt de faire usage du jeûne dans la prévention et le traitement de nombreuses pathologies du monde moderne : hypertension, surpoids, sclérose en plaques, diabète, maladies cardiovasculaires, maladies auto-immunes, cancers etc… Des cliniques en Allemagne, Suisse et en Russie se sont spécialisées dans le jeûne thérapeutique pour traiter plusieurs de ces maux.

Il est évident qu’en cas de maladie chronique et de médicamentation lourde, il revient à la personne concernée de s’informer auprès de professionnels pour choisir elle-même en conscience, si elle est en capacité de jeûner. C’est un choix qui doit être pris sans pression de résultat ni de durée, en restant à l’écoute de soi et de ses besoins, pour vivre consciemment et joyeusement la manifestation de ce processus de guérison qui opère à chaque instant.

Les formes de jeûne existantes sont multiples et chacune d’elles comporte ses spécificités et ses vertus :  jeûne intermittent, jeûne hebdomadaire, jeûne prolongé etc… Une diversité de formats qui peuvent être intégrés à notre mode de vie pour incarner la pleine santé.

(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28235195

Benjamin LOTIN

Sur le même thème :

Naturopathie, un art de vivre

Plongez au coeur de la naturopathie, cet art de vivre s'appuyant sur une synthèse de méthodes naturelles au service de la santé. Découvrez ses origines, ses fondements, ses principes élémentaires et leurs modes d' applications pour optimiser sa santé dans toutes ses...

lire plus

La vie en abondance

Le corps répond à quatre lois de base primordiales : respirer, se nourrir, dormir et éliminer. Pour Irène Grosjean, naturopathe depuis 55 ans, l'alimentation joue donc un rôle essentiel : il s'agit d'offrir à son corps le carburant qui lui est le plus adapté. Cette...

lire plus

Suivez nous sur les réseaux sociaux